Meilleurs outils VPN gratuits

NOS MEILLEURS ARTICLES

Pour passer inaperçu sur le Web et masquer votre adresse IP, faites appel à un VPN. Petite sélection des meilleurs outils VPN gratuits.

ProtonVPN

protonVPN

La version gratuite de ProtonVPN suffit pour les usages les plus courants. L’entreprise Proton Technologies AG, propose une connexion protégée pour une seule machine et restreint les serveurs disponibles à trois pays uniquement (Pays-Bas, Japon et États-Unis). En revanche, aucune limitation du côté de la bande passante. À noter également, même avec la version gratuite, ProtonVPN ne conserve aucun journal de connexion et n’affiche aucune publicité.

Lien : ICI

Hide Me

hide me

Hide Me ne demande aucune inscription pour utiliser la version gratuite de son VPN. Le « forfait gratuit » demeure renouvelable de façon illimitée. Avec ce VPN, on profite d’un volume de données échangées plafonné à 10 GO mensuels. Le choix des serveurs s’opère sur cinq régions (Allemagne, Pays-Bas, Canada et États-Unis côtes Est et Ouest). Pareil que ProtonVPN, aucun journal de connexion ne soit conservé.

Lien : ICI

Opera

Opera

Pour ceux qui hésitent à installer un logiciel supplémentaire, le navigateur Opéra peut parfaitement faire l’affaire. Il intègre d’emblée un service de VPN qu’il faut activer manuellement. Trois grandes régions sont disponibles pour choisir son serveur (Europe, Asie et Amériques). Il n’y a aucun volume maximal de données utilisable. En revanche, le VPN ne vaut que dans le navigateur. Vos autres applications ne sont pas filtrées.

Lien : ICI

WindScribe 

Windscribe

Avec ce VPN, onze régions sont disponibles avec parfois plusieurs serveurs pour choisir votre lieu de connexion. Le service propose un volume de données échangées de 2Go mensuels qui passe à 10 Go si vous vous inscrivez avec votre email. Outre un maniement très simple. WindScribe propose également l’activation d’un Firewall histoire de sécuriser un peu plus votre connexion.

Lien : ICI

Tunnel Bear 

tunnelBear

Ce VPN convient parfaitement pour un usage ponctuel. En effet, sa version gratuite n’autorise qu’un volume de données échangé de 500 Mo (un tweet à propos du service peut vous faire obtenir 500 Mo supplémentaires).

On apprécie ici la possibilité de choisir son serveur parmi une trentaine de régions réparties à travers le monde (dont la moitié en Europe). Tunnel Bear se montre très convivial et le service ne conserve pas de journaux de connexion .

Lien : ICI                                                                                                              

f159c63e74c5e3f5d6d5e2a6ac4b2382?s=60&d=identicon&r=g
Atlasweb.nethttps://www.atlasweb.net/
Son histoire d'amour pour la technologie a commencé tout jeune et a été renforcée par plusieurs formations universitaires. Il écrit sur les dernières tendances technologiques et il est également un travailleur social actif. Atlasweb.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

À ne pas rater

derniers articles

Plus d'articles